par Eva / Dernière mise à jour : le 12/08/2021

Démarrage UEFI vs démarrage Legacy (BIOS hérité)

Avant de commencer à cloner le disque dur de démarrage UEFI, vous voulez peut-être savoir quel est le démarrage UEFI et en quoi il diffère du démarrage BIOS.

UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) est une sorte de spécifications de système PC utilisées pour définir l'interface entre le système d'exploitation, le firmware et le matériel du système. Cette interface est chargée d'alimenter l'autotest (POST), de connecter le système d'exploitation et de fournir une interface au système d'exploitation et au matériel.

UEFI et BIOS sont des modes de démarrage différents et le premier est largement utilisé dans les nouveaux ordinateurs. UEFI utilise différents firmwares et support un disque dur plus grand et démarre plus rapide avec plus de fonctionnalités de sécurité par rapport au BIOS. Il fonctionne également avec la nouvelle table de partition-GUID Partition Table (GPT)-qui remplace progressivement l'ancienne. Au contraire, vous avez peut-être entendu dire qu'après avoir converti un disque dur plus grand (plus de 2 To) de MBR en GPT, pour que le système reste amorçable, il faut changer Legacy en UEFI dans le BIOS. C'est-à-dire UEFI fonctionne avec GPT et Legacy fonctionne avec MBR.

Pourquoi cloner un disque GPT UEFI ?

Comme le clonage des disques durs courants, nous clonons un disque dur UEFI presque dans un même but. Pour résumer, les deux raisons suivantes viennent en premier sur la liste.

♦ Premièrement, pour mettre à niveau le disque dur UEFI existant. Certains utilisateurs souhaitent cloner un disque UEFI sur un SSD ou un nouveau disque plus grand pour remplacer l'ancien. Évidemment, SSD ou un nouveau disque apporterait des performances et une expérience bien meilleures que le disque utilisé depuis des années. Pas besoin de réinstaller le système d'exploitation et le logiciel Windows pour cela également.

♦ Deuxièmement, pour sauvegarder le disque UEFI. Parfois, le clonage d’un disque a le même effet que la sauvegarde de disque et permet d'économiser du temps pour restaurer l'image en même temps. Une seule chose, le clonage de disque prend beaucoup plus d'espace sur le disque cible que les images. C'est une bonne idée de faire un clonage de disque HDD UEFI lorsque vous avez un disque dur externe de rechange.

Quoi qu'il en soit, vous voudrez probablement cloner le lecteur UEFI avec d'autres intentions. Cependant, lorsque vous choisissez le logiciel pour cloner le disque UEFI, assurez-vous qu'il reconnaît la table de partition GPT. Sinon, les choses peuvent être compliquées.

Meilleur logiciel de clonage UEFI pour Windows

AOMEI Partition Assistant Professional est le meilleur logiciel de clonage de disque qui vous aidera à cloner le HDD UEFI sur SSD de manière simple. La partition sur SSD sera alignée au cours de clonage. Outre que le clonage de l'intégralité du disque UEFI, vous pouvez cloner uniquement la partition de démarrage UEFI sur une clé USB ou un stockage externe. Ce logiciel reconnaît à la fois le disque UEFI GPT et le disque MBR Legacy et fonctionne assez bien sous Windows 10, 8, 8.1 et 7.

De plus, si vous voulez changer UEFI vers Legacy à l'avenir, vous pouvez utiliser ce logiciel pour convertir GPT en MBR sans perte de données. Avec son interface conviviale et ses étapes simplifiées, même un débutant en informatique peut faire un excellent travail. Maintenant, apprenons à connaître les étapes pour cloner un disque UEFI dans Windows 10.

Comment cloner un disque UEFI sur SSD sans réinstaller sous Windows 10 ?

En premier lieu, connectez le SSD à votre machine et assurez-vous qu'il peut être détecté. S'il est nouveau, initialisez-le au style de partition GPT dans Gestionnaire des disques. Installez et lancez AOMEI Partition Assistant sur votre Windows 10.

Télécharger Demo Win 10/8.1/8/7/XP
Télécharger en sécurité

Étape 1: Cliquez avec le bouton droit sur le disque de démarrage GPT et sélectionnez Cloner le disque.

Cloner

Étape 2 : Sélectionnez la méthode de clonage, Cloner rapidement le disque ou Cloner secteur par secteur. Prenons ici la première méthode par exemple.

Sélectionner la méthode de clonage

Étape 3 : Sélectionnez votre SSD comme disque cible. Et cochez la case devant Optimiser les performances pour le SSD puisqu'il s'agit d'un SSD.

Disque cible SSD

Étape 4 : Comme vous avez choisi la première méthode de clonage, vous pouvez maintenant modifier les partitions avec les trois options. Choisissez comme vous voulez.

PS : L'option Cloner sans redimensionner sera grisée lorsque la taille du disque cible est inférieure à la taille du disque source.

Modifier le disque

Étape 5 : Dans l'interface principale, cliquez Appliquer. Vous pouvez voir le résultat virtuel.  Cliquez sur Exécuter pour démarrer l'opération en attente.

Appliquer

Étape 6 : (Facultatif) Si vous voulez démarrer à partir du SSD cloné, il est suggéré de retirer l'ancien disque de démarrage UEFI et de ne laisser que le disque cloné à tester. Si vous clonez le disque pour la sauvegarde uniquement, déconnectez simplement le disque cloné et réservez-le en sécurité. 

Remarques :

• Cloner rapidement le disque : Comme indiqué, il ne clonera que l'espace utilisé sur le disque de démarrage UEFI et vous permet d'ajuster les partitions sur le disque cible. En outre, cette méthode prend moins de temps à compléter. Vous pouvez également cloner un disque grand sur un disque plus petit.

• Cloner secteur par secteur : Tous les secteurs seront clonés afin que vous puissiez récupérer les données formatées ou supprimées sur le disque UEFI de cette manière, la condition préalable est qu'ils n'ont pas été écrasés. Cette méthode nécessite un disque cible plus grand ou égal au disque source. D'ailleurs, elle prend plus de temps.

Conclusion

Comme vous le voyez, il est assez simple de cloner le disque de démarrage UEFI sur un autre disque à l’aide d’un logiciel de clonage fiable. Si vous voulez utiliser l'ancien disque de démarrage UEFI comme stockage secondaire après le clonage, vous pouvez le formater pour nettoyer le disque. Essayez l'effacement sécurisé du SSD s'il s'agit d'un SSD.

AOMEI Partition Assistant est également capable de faire beaucoup d'autres choses. Par exemple, vous pouvez migrer le système d'exploitation vers SSD uniquement et laisser les partitions de données sur l'ancien disque dur. Cette combinaison exploite pleinement les avantages des disques durs et SSD. Pour cloner le disque de démarrage UEFI sur Windows Server, vous pouvez essayer AOMEI Partition Assistant Server.