By Sara / Last Updated 07/05/2020

Scénario

« Beaucoup de gens ont utilisé un SSD pour y mettre l’OS et je me suis dit que je le ferais aussi. Lorsque je souhaite utiliser des programmes de mon ancien HDD, comme Malwarebytes, des jeux, Ventrilo, etc., j’ai reçu des erreurs comme DLL manquantes ou des problèmes d'accès. Je pense avoir résolu tous les problèmes d'accès, mais il reste encore une question :

Comment puis-je utiliser mon OS sur mon SSD et tous mes autres programmes sur mon HDD sans ces problèmes ? J'ai vu une solution demandant de déplacer le dossier Utilisateurs, est-ce que cela fonctionne ? Je ne veux pas tout réinstaller. Si possible, je veux juste continuer à utiliser tout ce qui est déjà sur le HDD. Le SSD est bien, mais je ne veux pas y mettre tous les programmes qui ne nécessite pas une grande vitesse. »

Pourquoi utiliser SSD pour l’OS et HDD pour le stockage ?

Le scénario vient du forum Superuser, en fait c’est une question typique de PC utilisateur qui a appliqué SSD pour l’OS, et HDD pour le stockage. Il a souligné l'un des avantages d’installer l’OS sur un SSD : la vitesse de fonctionnement plus rapide. Cela est considérée comme la plus grande prépondérance de SSD par rapport à HDD.

En plus de la rapidité, les SSD ont encore d’autres avantages comme une grande tolérance aux vibrations, une faible consommation électrique en veille, un niveau acoustique silencieux et une basse température de fonctionnement. Pour autant, les SSD ont comparativement une capacité plus petite que HDD. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser SSD uniquement pour l’OS et d’utiliser le HDD pour le stockage.

Comment utiliser SSD pour l’OS uniquement et HDD pour le stockage ?

Si le PC est tout neuf et que vous souhaitez installer l’OS à partir de zéro, il est préférable de faire une installation propre de Windows sur le SSD avec son CD d'installation. Puis formatez la partition système sur le HDD pour libérer de l'espace.

Remarques : Il arrive que vous ne soyez pas autorisé à formater le lecteur système sous Windows, cliquez ici pour savoir comment corriger le problème Impossible de formater la partition système sur le disque.

Une autre situation est que vous avez utilisé l’ordinateur pour une période et ne voulez pas tout réinstaller. Comme montré le scénario, tous les programmes nécessaires sont correctement installés, vous voulez juste déplacer l’OS et les programmes exigeant une vitesse élevée vers le nouveau SSD. Le déplacement de dossier Utilisateurs ne fait rien pour migrer l’OS vers le SSD. Au contraire, cette opération causera éventuellement des dégâts au système.

Précisément, vous stockez toutes les informations de Windows, y compris les entrées de registre, les DLL sur le lecteur C avant, maintenant vous les déplacez vers une autre partition, mais Windows ne le sait pas. Le meilleur moyen est de déplacer toutes les données liées au système sur un SSD via AOMEI Partition Assistant Professional pour assurer le démarrage réussi.

AOMEI Partition Assistant Professional est un logiciel fiable qui peut vous aider à utiliser SSD pour l’OS et HDD pour le stockage sous Windows 10/8/8.1/7/XP/Vista. Vous pourriez d’abord migrer l’OS de HDD à SSD via la fonction « Migrer l’OS vers SSD ou HDD » et puis formater le lecteur système précédent à l’aide du même logiciel. De plus, le logiciel peut aligner automatiquement les partitions sur le SSD. Pas la peine de réinstaller ou de reconfigurer le système et les programmes. Téléchargez-le pour essayer.

Pro Demo

Win 10/8.1/8/7/XP

Télécharger en sécurité

(La version démo permet uniquement de simuler toutes les opérations.)

Utiliser SSD pour l’OS et HDD pour le stockage via AOMEI Partition Assistant

1. Installez le SSD sur le PC et assurez qu'il peut être reconnu par Windows. Installez et lancez AOMEI Partition Assistant. Cliquez sur Migrer l’OS vers SSD ou HDD à gauche.

Migrer OS vers SSD

2. Sélectionnez le nouveau SSD que vous utiliserez pour l’OS, puis cliquez sur Suivant.

Sélectionner Espace Disque

3. Vous pourriez redimensionner la partition système sur le SSD et modifier la lettre de lecteur. Ou vous pourriez spécifier la taille de la partition dans les cases.

Redimensionner La Partition

4. Cette remarque peut être utile, gardez-la à l'esprit et cliquez sur Terminer.

Remarque de démarrage

5. Enfin, cliquez sur Appliquer puis sur Exécuter pour exécuter l'opération en attente. Il vous demandera de redémarrer l'ordinateur et de terminer la tâche en mode de redémarrage.

Appliquer

6. Vous avez à moitié terminé. Le lecteur système précédent sera complètement déplacé vers le SSD et sera nommé lecteur F après la migration. Maintenant, testez si le SSD peut démarrer normalement. Modifiez la supériorité de démarrage en SSD dans le BIOS ou retirez le HDD. Cette dernière méthode peut vous aider à effectuer le test de manière plus approfondie.

7. Ensuite, il faut encore formater l’ancien lecteur de système C sur le HDD. Veuillez utiliser la fonction As. de création de CD bootable pour créer un support bootable. Puis vous pouvez démarrer l'ordinateur à partir du support amorçable et formater le lecteur C en mode Windows PE.

Créer CD Bootable

Remarques :
● Cette méthode ne convient pas aux ordinateurs portables disposant d'une seule baie de disque.
● Pour gérer facilement les partitions de disque de Windows Server, AOMEI Partition Assistant Server est fortement recommandé.

Conclusion

Utiliser SSD pour l’OS et HDD pour le stockage est probablement le meilleur arrangement pour les ordinateurs de bureau, ce qui exploite pleinement la prépondérance de chaque type de disques. Heureusement, AOMEI Partition Assistant peut vous aider à terminer facilement toutes les opérations compliquées.

Si vous gardez ce logiciel sur votre PC, il résoudra plus de problèmes pratiques d’ordinateur à l’avenir, comme étendre la partition système lorsque l’espace de la partition système est insuffisant. Il prend en charge beaucoup types de disques durs, il est donc facile de formater la carte micro SD 64Go SanDisk, effacer les clés USB Samsung, etc.