By AOMEI / Last Updated 13/02/2020

Pourquoi migrer seulement l'OS sur un SSD ?

En général, il y a deux raisons principales pour laquelles des utilisateurs préférent de cloner uniquement le système d'un disque dur à un SSD.

Lorsque l'on veut améliorer les performances de notre ordinateur par remplacer le disque dur par un SSD, mais souhaite utiliser l'ancien système et paramètres, la meilleure solution est de migrer l'OS vers SSD.

Comme on le sait, la capacité du SSD est plus moins que le disque dur traditionnel mais plus cher. On peut cloner seulement le système sur le SSD mais garder les données sur le disque dur, c'est-à-dire que l'on peut prendre l'ancienn disque dur comme un disque de données pour enregistrer les données ou logiciels rarement utilisés.

Logiciel de clonage de système sur SSD

Si vous souhaitez utiliser l'outil intégré à Windows pour migrer l'OS sur un SSD, vous devez créer une image système puis restaurer le système sur le SSD. Ensuite, retirez l'ancien disque dur pour vérifier si le SSD fonctionne correctement, puis formatez la partition système précédente en mode Windows PE.

Pour une façon plus rapide et plus simple, un logiciel de clonage tiers peut être pris en considération. AOMEI Partition Assistant Professional, logiciel de gestion de partition de disque dur peut vous aider à résoudre le problème.

Il permet de migrer l'OS vers un SSD d'un HDD tout en gardant les fichiers sur le disque dur comme mentionné au début. Il est aussi disponible de redimensionner la partition système sur le SSD avant la migration. Étant donné que le disque de destination est un disque SSD, ce logiciel aligne automatiquement la partition système pour optimiser le SSD pendant la migration. Plus important encore, AOMEI Partition Assistant garantit un démarrage réussi à partir du disque SSD cible. Alors, qu'attendez-vous ?

Façon simple et efficace de migrer seulement le système vers SSD

Tout d'abord, installez le SSD sur votre PC ou branchez-le via un adaptateur SATA/USB. Ensuite, installez et lancez AOMEI Partition Assistant. Cliquez sur Migrer l'OS vers SSD ou HDD dans le volet de gauche.

migrate OS to SSD

Deuxièmement, sélectionnez le SSD en tant que disque cible.

Select destionation disk space

Troisièmement, modifiez la taille de la partition système à une valeur désirée.

Resize Partition

Quatrièmement, faites attention à la note ici. Cela peut être utile plus tard.

Note

Enfin, confirmez le résultat virtuel. Si tout va bien, cliquez sur Appliquer puis Exécuter pour cloner le système sur le SSD.

Apply

Remarque : Cette migration déplace le disque C entier vers SSD, mais les fichiers personnels que vous avez créés sur d'autres partitions comme le lecteur E ne seront pas déplacés et resteront sur le disque dur.

Après le cloange, débranchez l'ancien disque dur et mettez le SSD pour le remplacer, puis démarrez votre PC avec succès. Pour utiliser l'ancien disque dur comme un disque de données, branchez-le et formatez la partition système et créez une nouvelle partition afin de stocker des données.

D'ailleur, si vous n'êtes pas satisfait de la taille de la partition telle que la partition C, vous pouvez utiiser la fonction Allouer de l'espace disque pour déplacer directement de l'espace non alloué d'une autre partition à C. En même temps, il vous autorise à convertir le disque de MBR en GPT et vice versa sans tout perdre ou à convertir une partition entre NTFS et FAT32 sans formater. Lorsque votre ordinateur ne peut démarrer, vous pouvez encore l'utiliser pour créer une clé USB bootable sur un autre PC, puis démarrez votre PC depuis USB bootable.