By Sara / Last Updated 09/07/2020

Besoin de migrer l'OS Server 2016 vers SSD

« Bonjour, j’ai une machine qui exécute Windows Server 2016 et j'ai acheté un SSD de bonne qualité. Pour le moment, je voudrais remplacer le disque dur de l’OS existant par le nouveau SSD. Mais je n’ai vraiment pas envie de réinstaller le système d’exploitation et d’autres applications. Une aide ? »

Cloner Windows Server 2016 - Choix judicieux

C’est vrai, il est énervant de réinstaller l’OS Windows Server 2016 et toutes les autres applications sur le nouveau disque dur. L’outil intégré de Windows Server 2016 - Windows Server Backup – vous permet d'effectuer une sauvegarde. Ensuite, il faut restaurer l'image de sauvegarde. Cela semble encore un peu compliqué.

Pour économiser du temps, je vous recommande d’utiliser AOMEI Partition Assistant Server pour cloner le disque dur de Windows Server 2016 sur SSD/HDD sans réinstallation. Il ne nécessite que quelques clics simples pour terminer la duplication du disque dur et est présenté avec les points forts suivants :

  • ● Dispose de 2 méthodes de clonage : cloner l’espace utilisé et cloner chaque secteur même inutilisé, celui-là vous permet de cloner un disque dur sur un disque plus petit.

  • ● Prend en charge SSD, HDD, SSHD et cartes SD, etc.

  • ● Durant le processus de clonage, il vous permet d’effectuer un alignement 4k pour SSD, ce qui peut améliorer les performances du SSD.

Pour en faire un meilleur usage, veuillez lire le tutoriel suivant de cloner le disque de Windows Server 2016.

Comment cloner le disque dur de Server 2016 sur un SSD/HDD

D’abord, connectez le nouveau SSD ou HDD à votre machine (la capacité du disque cible ne doit pas être inférieure à l’espace utilisé du disque source) et installez AOMEI Partition Assistant Server. Vous pouvez télécharger et essayer la version demo sans payer au début. La version Demo ne peut pas terminer la tâche réellement.

Server Demo

Win 10/8.1/8/7/XP

Télécharger en sécurité

Ensuite, suivez les étapes ci-dessous :

Étape 1. Exécutez le logiciel, cliquez avec le bouton droit sur le disque où Windows Server 2016 est installé et choisissez Cloner le disque.

Cloner le disque

Étape 2. Choisissez une méthode entre Cloner rapidement le disque et Cloner secteur par secteur.

Sélectionner Méthode

Étape 3. Sélectionnez le SSD préparé comme disque cible, cochez l’option Optimiser les performances pour le SSD si vous utilisez un SSD et cliquez sur Suivant.

Sélectionner Disque Cible

Étape 4. Dans la fenêtre suivante, 3 options de modifier des partitions sur le disque cible sont proposés. Veuillez en choisir une et modifier le disque cible.

Modifier le disque

PS : Lors du clonage de Windows Server sur un disque plus petit, la première option sera grisée.

Étape 5. Vous verrez une note sur la procédure à suivre pour démarrer à partir du disque cloné après le clonage. Lisez-le attentivement et gardez-le à l'esprit.

Remarque

Étape 6. Ici, vous pouvez prévisualiser l’opération. Cliquez sur Appliquer et Exécuter après la confirmation.

Appliquer

Cloner uniquement l’OS sur un autre disque dur dans Windows Server 2016

Lorsque votre nouveau SSD n’est pas assez grand pour contenir toutes les données sur le disque ancien, il est recommandé d’utiliser AOMEI Partition Assistant pour cloner uniquement la partition de l’OS Server 2016 sur un disque cible.

Étape 1. Exécutez AOMEI Partition Assistant Server et choisissez Migrer l’OS vers SSD ou HDD. Dans la fenêtre contextuelle, cliquez sur Suivant.

Migrer OS vers SSD

Étape 2. Choisissez un espace non alloué sur SSD et cliquez sur Suivant.

Choisir Espace non Alloué

Étape 3. Ici, vous pouvez redimensionner la partition système sur le SSD. Ensuite, cliquez sur Suivant.

Redimensionner

Étape 4. Après avoir confirmé l'opération, cliquez sur Appliquer> Exécuter.

Appliquer

Remarques :

  • ◆ Un redémarrage est nécessaire car les opérations ci-dessus sont exécutés en mode PreOS.

  • ◆ Après avoir démarré à partir du disque dur cloné avec succès, vous pourriez effacer le disque dur d’origine ou supprimer le lecteur C dessus pour libérer de l’espace.

◆ Ces étapes peuvent également être appliquées sous Windows Server 2003, 2008, 2012 et 2019.

Après avoir cloné le disque dur de Server 2016 sur un autre disque ou cloné uniquement les partitions liées à l’OS, vous devez modifier l’ordre de démarrage dans le BIOS pour démarrer depuis le disque cloné, ou remplacer l’ancien disque avec le nouveau et démarrer directement depuis celui-ci.

Conclusion

Pour cloner un disque dur Server 2016 sur un autre disque, AOMEI Partition Assistant Server peut vous aider à effectuer cette tâche aisément. Si l'espace utilisé du disque d'origine est plus grand que celui de la cible, appliquez la fonction Migrer l’OS vers SSD ou HDD pour migrer le disque de l’OS sous Windows Server 2016 vers SSD/HDD.

AOMEI Partition Assistant Server propose beaucoup d'autres fonctions utiles, telles que la réparation de MBR, l'extension de la partition système sans perte de données, etc. Si vous avez besoin de gérer le disque dur et OS sur des serveurs et PC illimités, la version Unlimited pourrait être une meilleure choix.