par Eva / Dernière mise à jour : le 25/02/2022

Quel est le SSD M.2 (SATA/NVMe) ?

Le SSD M.2 SATA et le SSD M.2 NVMe sont des disques SSD M.2 de type différent. Avant de connaître ces deux types de SSD, voyons d'abord c'est quoi un SSD M.2. Traditionnellement, SSD, connu sous le nom « disque de 2,5 pouces », mesure environ 2,75 pouces (environ 70 mm) de large, 3,94 pouces (environ 100 mm) de long et 0,37 à 0,75 pouce (9 mm-19 mm) d'épaisseur.

Mais de plus en plus d'ordinateurs portables sont conçus pour être plus minces et nécessitent un disque dur de petite taille, c'est pourquoi le plus petit SSD M.2 (un SSD avec interface M.2) est né. Le SSD M.2 mesure 22 millimètres (mm) de large et généralement 60 mm ou 80 mm de long. Sa taille est généralement affichée sous la forme d'une chaîne de 4 ou 5 chiffres. Les deux premiers chiffres sont la largeur, les autres chiffres sont la longueur. Par exemple, 2280 signifie 22 mm de large et 80 mm de long.

SSD SATA M.2

Le SSD SATA M.2 est un SSD qui adopte l'interface SATA (Serial ATA) et utilise le protocole de transfert AHCI. Le SSD NVMe M.2 utilise la norme de bus PCIe (Peripheral Component Interconnect Express) et le protocole de transfert NVMe. SATA et PCIe sont deux normes de bus différentes, et elles déterminent directement la vitesse d'écriture/lecture des données du disque SSD. AHCI et NVMe sont deux protocoles de transfert de données différents, fonctionnant comme règles de trafic pour réguler le transfert de données sur les interfaces SATA et PCIe.

Pourquoi cloner un SSD SATA vers SSD NVMe sous Windows 11, 10, 8, 7 ?

D'après ce qui précède, nous savons que le SSD SATA M.2 est différent du SSD NVMe M.2. Pourquoi devons-nous cloner un SSD SATA vers un SSD NVMe ? Nous pouvons trouver quelques indices sur les avantages du disque NVMe M.2 par rapport au disque SATA.

Réduire considérablement la latence : cela est principalement dû au fait qu'une pile de stockage simplifiée et NVMe ne nécessitent aucune lecture de registre pour émettre une commande. AHCI nécessite quatre lectures de registre non mises en cache par commande, ce qui entraîne une latence supplémentaire d'environ 2,5 µs.
Faible consommation d'énergie : en raison d'un ensemble de commandes plus simplifié, ses opérations d'E/S nécessitent moins de cycles CPU pour s'exécuter que les opérations d'E/S SATA.
Vitesse de transfert de données plus rapide : la vitesse de transfert de données du SSD SATA M.2 basé sur le protocole de transfert AHCI est de 600 Mo/s, tandis que le SSD NVMe M.2 peut atteindre jusqu'à 4 Go/s.

Logiciel pour cloner SATA M.2 vers SSD NVMe M.2 dans un PC Windows

Comment cloner un SSD SATA M.2 vers SSD NVMe M.2 ? Nous vous proposons d'utiliser AOMEI Partition Assistant Professional - un outil de clonage tiers très puissant et fiable. Ce logiciel est compatible avec Windows 11/10/8/7 et Windows XP/Vista (toutes éditions). Il peut non seulement cloner tous les types de SSD (M.2), mais également cloner une clé USB, une carte SD, une carte mémoire, HDD ou d'autres disques durs.

Quant au clonage du SSD M.2, il peut effectuer les tâches suivantes pour vous :
• Tant que le disque cible dispose suffisamment d'espace pour contenir toutes les données du disque source, ce logiciel peut cloner un SSD M.2 plus grand vers un SSD M.2 plus petit.
• Il vous permet d'aligner les partitions sur le disque SSD M.2 pendant le processus de clonage pour améliorer les performances de lecture et d'écriture.
• Il vous permet de cloner un SSD M.2 amorçable, puis de démarrer à partir du SSD M.2 cible après le clonage.
• Si vous souhaitez cloner SATA vers NVMe dans Windows Server 2019/2016/2012/2008/2003, AOMEI Partition Assistant Server peut vous aider.

Six étapes pour cloner un SSD SATA M.2 vers SSD NVMe M.2

Dans l’article suivant, nous montrerons comment cloner un SSD SATA M.2 vers SSD NVMe M.2 sous Windows 11/10/8/7.

Avant le clonage, il faut savoir :
Sauvegarder les données sur le SSD cible car tous ces fichiers seront supprimés pendant le processus de clonage.
♦ Vérifier combien d'emplacements M.2 sont disponibles sur votre ordinateur de bureau ou votre ordinateur portable, car les étapes peuvent être différentes selon les emplacements.
 • S'il n'y a qu'un seul emplacement M.2, vous pouvez utiliser un adaptateur NVMe vers USB pour connecter le disque NVMe M.2 à votre machine.
 • S'il y a deux emplacements M.2, vous pouvez installer directement votre nouveau disque NVMe M.2 sur votre ordinateur.
♦L'AOMEI Partition Assistant Professional dispose d'une version Demo pour un essai gratuit, vous pouvez la télécharger.

Télécharger Demo Win 11/10/8.1/8/7/XP
Télécharger en sécurité

Maintenant, nous pouvons commencer à cloner un SSD SATA M.2 vers un SSD NVMe M.2 en 6 étapes.

Étape 1. Installez et exécutez AOMEI Partition Assistant Professional, puis cliquez avec le bouton droit sur le disque source ( SSD SATA M.2 ) et choisissez Cloner le disque.

Cloner le disque

Étape 2. Choisissez une méthode de clonage appropriée parmi Cloner rapidement le disque et Cloner secteur par secteur et cliquez sur Suivant.

Choisir méthode de clonage

Remarque :
« Cloner rapidement  le disque » clone uniquement l'espace utilisé sur un autre disque tandis que « Cloner secteur par secteur » clone tous les secteurs (utilisés et inutilisés) sur un autre disque.

Étape 3. Choisissez le disque cible (SSD NVMe M.2) et cliquez sur Suivant. Vous pouvez également cocher l'option Optimiser les performances pour le SSD.

Sélectionner le disque cible

Étape 4. Si vous choisissez la première méthode de clonage, vous pouvez modifier ici la taille de la partition sur le disque cible. Cliquez ensuite sur Suivant pour continuer.

Modifier le disque

Notes :
Cloner sans redimensionner : toutes les partitions clonées dans le nouveau SSD M.2 ne seront pas modifiées en taille et en emplacement.
Adapter la totalité du disque : les partitions clonées seront ajustées automatiquement pour remplir tout l'espace du nouveau SSD M.2.
Éditer les partitions : vous pouvez modifier la taille de la partition à votre guise.

Étape 5. Ici, vous recevrez une note de démarrage sur la façon de démarrer à partir du disque cible après le clonage. Lisez-le attentivement et cliquez sur Terminer.

Confirmer les informations

Étape 6. Dans l'interface principale, cliquez sur Appliquer pour valider l'opération en attente.

Appliquer

Installez le SSD NVMe M.2 et démarrez à partir de celui-ci

Après avoir cloné avec succès SSD SATA vers SSD NVMe, vous pouvez supprimer l'ancien SSD, installer le nouveau SSD M.2 et démarrer à partir de celui-ci.

1. Retirez l'ancien SSD SATA M.2

1.1. Débranchez l'alimentation et retirez la batterie de votre ordinateur portable.

1.2. Appuyez sur le bouton d'alimentation et maintenez-le enfoncé pendant environ 10 secondes pour libérer toute puissance résiduelle.

1.3. Retirez le couvercle de la boîte d'ordinateur et localisez le SSD M.2 sur la carte mère. Desserrez la vis et débranchez votre ancien SSD M.2.

2. Installez le nouveau SSD NVMe M.2

Cette étape est peut-être terminée si vous avez 2 emplacements M.2 sur votre machine. Si tel est le cas, ignorez cette partie et passez à la partie Démarrez à partir du SSD NVMe M.2

2.1. Installez le SSD NVMe M.2 dans l'emplacement en procédant à l'inverse de la façon dont vous avez retiré l'ancien.

.

2.2. Vissez les vis pour fixer le support.

.

2.3. Replacez le couvercle du boîtier et la batterie sur l'ordinateur. Branchez ensuite l'alimentation.

3. Démarrez à partir du SSD NVMe M.2

3.1. Redémarrez l'ordinateur et appuyez sur ESC, F1, F2, F8 ou F10 pendant le démarrage pour entrer dans l'interface Configuration du BIOS.

3.2. Utilisez les touches fléchées pour sélectionner l'onglet Boot.

3.3. Les périphériques du système apparaissent par ordre de priorité. Pour donner la priorité à la séquence de démarrage du SSD M.2 cloné sur le disque dur, déplacez-le en première position dans la liste.

3.4. Enregistrez et quittez l'utilitaire de configuration du BIOS (Appuyer sur F10). 

Ensuite, l'ordinateur redémarrera avec les paramètres modifiés. Si le SSD cloné ne démarre pas, vous pouvez considérer le conflit de style de partition, l'intégrité des fichiers système, etc.

Conclusion

Après avoir lu cet article, vous devez savoir comment cloner un SSD SATA M.2 vers NVMe M.2 sous Windows 11/10/8/7. Outre la fonction de clonage, AOMEI Partition Assistant Professional peut également migrer OS vers M.2 SSD, effacer en toute sécurité le SSD, cloner la partition sur SSD/HDD et plus encore. Pour installer un programme aussi étonnant sur un nombre illimité de PC et de Servers, vous pouvez essayer AOMEI Partition Assistant Unlimited.