By AOMEI / Last Updated 11/02/2020

Problème au boot après clonage

De nombreux utilisateurs ne souhaitent pas réinstaller Windows et tous les programmes précédemment installés lors du changement de leur disque dur, alors, ils essaient de cloner le disque dur vers un autre disque dur ou un SSD, mais ils trouvent parfois que le disque dur ou le SSD ne boot pas après le clonage.

Plusieurs raisons peuvent provequer que le disque cloné ne démarre pas. Généralement, il existe deux situations différentes sur la façon que vous effectuez le clonage. Pour rendre le disque dur bootable après le clonage, vous pouvez choisir les solutions en fonction de votre façon de clonage.

Situation 1: cloner un disque dur vers un autre sur le même ordinateur

1. Vérifiez les paramètres de démarrage. Appuyez sur une touche spécifique, généralement Del pour l'ordinateur de bureau et F2 pour l'ordinateur portable, pour entrer dans les paramètres du BIOS. Sous l'onglet Boot, assurez-vous que le disque cloné est le premier ordre de démarrage.

Si votre disque cloné est un disque GPT, assurez-vous que le mode de démarrage UEFI est activé, et s'il s'agit d'un disque MBR, configurez-le en mode de démarrage Legacy.

Si votre ordinateur ne prend pas en charge le mode de démarrage UEFI, vous devez effectuer une conversion de GPT en MBR afin de pouvoir démarrer à partir du disque cloné.

Comme vous le savez peut-être, certains logiciels vous permettent de cloner un disque MBR vers un disque GPT et vice versa sans conversion de disque. En bref, le mode de démarrage incorrect est l'une des raisons à cause de laquelle le SSD cloné ne démarre pas.

2. Utilisez l'option de récupération à l'aide d'un disque de réparation système Windows. Démarrez à partir du disque de réparation et essayez la première option, Réparer l'ordinateur. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez essayer Bootrec.exe qui est disponible dans l'invite de commande, pour réparer le disque dur non démarrage. Choisissez l'option de récupération du système, Invite de commandes, et entrez les commandes suivantes dans l'ordre :

bootrec.exe

bootrec.exe /fixmbr

bootrec.exe /fixboot

bootrec.exe /scanos

bootrec.exe /rebuildbcd

3. Si vous n'avez ni un disque de réparation pour réparer le disque dur cloné inormaçable dans Windows 7, ni un lecteur de récupération pour Windows 8 ou Windows 10, vous pouvez utiliser un logiciel tiers AOMEI Partition Assistant pour créer un support de démarrage à partir duquel vous pouvez démarrer l'ordinateur et utiliser son fonctionnalitéReconstruire le MBR.

Créer un support de démarrage

Situation 2 : cloner le disque d'un ordinateur à un autre

1. Vérifiez les paramètres de démarrage comme dans la situation 1.

2. Vérifiez le mode de connexion. Si l'ordinateur d'origine utilise le mode IDE, l'ordinateur de destination doit utiliser le mode IDE. Si la source est AHCI, puis le mode AHCI cible.

3. Utilisez l'outil bootrec.exe comme dans la situation 1.

4. Utilisez la Restauration de matériel différent. Sauvegardez le disque source sur un périphérique de stockage externe à l'aide d'AOMEI Backupper. Ensuite, créez un média amorçable avec AOMEI pour démarrer l'ordinateur cible, après, restaurer la sauvegarde vers le disque dur de destination en activant l'option Restauration universelle.

Habituellement, l'outil Bootrex.exe peut corriger le problème au boot du disque dur cloné, mais lorsque vous installez le disque cloné sur un autre ordinateur avec un matériel différent, l'outil bootrec.exe peut ne pas être suffisant car le matériel différent nécessite des pilotes différents. Dans ce cas, vous pouvez utiliser la fonctionnélité de restauration universelle d'AOMEI pour rendre le disque dur bootable.