par Eva / Dernière mise à jour : le 06/09/2022

Pourquoi avoir besoin de migrer Windows Server vers SSD ?

Migrer Windows Server vers SSD

SSD, sigle de Solid State Drive, est un type de périphérique de stockage. Le SSD utilise des stockages non volatils au lieu d'un revêtement magnétique sur le HDD, les données du SSD sont stockées sur des puces mémoire. De plus, il n'y a pas de pièces mobiles dans le SSD. Comparé SSD avec HDD, le premier a une vitesse de lecture et d'écriture plus rapide, moins de risques de perte de données en raison des secousses et des coups, moins de consommation d'énergie et moins de bruit pendant le travail.

Par conséquent, si Windows Server 2003/2008/2012/2016/2019/2022 s'exécute de plus en plus lentement sur le disque dur traditionnel (HDD) au fil du temps, vous pouvez déplacer Windows Server 2019/2016/2012, etc., du HDD vers le SSD, ce qui peut être le moyen le plus efficace pour accélérer votre ordinateur serveur.

Comment déplacer Windows Server vers SSD ?

Pour déplacer Windows Server 2019/2016/2012/2022 vers SSD, bien sûr, vous pouvez effectuer une nouvelle installation de Windows Server. Mais cette opération demande beaucoup de temps et travail. Il serait donc préférable de migrer l’OS et les applications du HDD actuel vers un nouveau SSD sans tout réinstaller à partir de zéro. En fait, si vous êtes un utilisateur qui a suffisamment de connaissances en informatique, vous pouvez déplacer Windows Server 2019/2016/2012, etc., vers SSD avec la Gestion des disques.

Si le processus est trop compliqué à suivre, vous pouvez vous tourner vers le logiciel de migration Windows Server nommé AOMEI Partition Assistant Server. Il est doté avec l'Assistant de migration de l’OS vers SSD, vous permettant de migrer Windows Server vers SSD/HDD en quelques étapes simples. 

Ensuite, nous vous monterons les étapes détaillées. Vous pouvez télécharger sa version Demo pour essayer avec nous.

✍ Notes : Il est compatible en même temps avec Windows Server et Windows PC.

Server Demo Server 2008/2012/2016/2019/2022
Télécharger en sécurité

(La version Demo permet de simuler et démontrer toutes les opérations.)

✍ Préparation : 
1. Assurez-vous que la capacité d'espace non alloué du SSD ou du HDD cible est égale ou supérieure à l'espace utilisé de la partition système actuelle.
2. S'il n'y a pas d'espace non alloué sur le disque de destination, vous pouvez supprimer une partition inutile ou réduire une grande partition pour créer de l'espace non alloué.
3. Si vous souhaitez faire une migration de Windows Server du disque MBR vers le disque GPT, assurez-vous que votre carte mère prend en charge le démarrage EFI ou UEFI. Sinon, vous pouvez convertir le SSD en MBR (identique au disque source) à l'avance.

Étape 1. Installez et lancez AOMEI Partition Assistant Server. Il affichera les informations sur vos partitions et disques durs dans l'interface principale. Ensuite, cliquez sur Tous les outils> Migrer l’OS vers SSD ou HDD et cliquez sur Suivant dans la fenêtre contextuelle pour continuer.

Migrer l'OS

Étape 2. Dans la fenêtre suivante, sélectionnez un espace non alloué sur SSD, puis cliquez sur Suivant.

Choisir un espace non alloué

Étape 3. Dans cette fenêtre, vous pouvez modifier les informations (y compris la taille, l'emplacement et la lettre de lecteur) de la partition sur le nouveau disque, bien sûr, vous pouvez conserver les paramètres par défaut.

Modifier la partition

Étape 4. Après avoir défini toutes les informations, cliquez sur Suivant pour lire les instructions de démarrage du système d'exploitation. Cliquez ensuite sur Terminer

Note

Étape 5. Nous reviendrons à l'interface principale où vous pouvez prévisualiser les modifications. Pour enregistrer les modifications, cliquez sur le bouton Appliquer pour valider les opérations en attente.

Appliquer

☝ Attentions :
♦1. Cette opération est liée à la partition système, donc l'opération sera terminée en mode PreOS.
♦ 2. Si vous migrez l’OS Server entre les disques MBR et GPT, veuillez entrer dans le BIOS et changer le mode de démarrage de BIOS Hérité en UEFI une fois la migration terminée (Il faut que votre carte mère prenne en charge l’UEFI).
♦3. Pour démarrer à partir du disque cible, vous devez également changer l’ordre de démarrage dans le BIOS pour démarrer l'ordinateur à partir du SSD/HDD cible.

Conclusion

AOMEI Partition Assistant Server vous offre le meilleur moyen de migrer Windows Server vers SSD et d'assurer un démarrage normal. En outre, ce logiciel vous permet de tout cloner vers un autre disque dur, de convertir MBR en GPT, de convertir des disques dynamiques en disques de base, de convertir des partitions principales en logique, d'allouer de l'espace libre d’une partition à une autre, etc. 

Si vous souhaitez utiliser ce logiciel sur plusieurs ordinateurs en même temps (par exemple, dans une entreprise), et que vous ne voulez pas dépenser beaucoup d'argent, vous pouvez essayer la version illimitée - AOMEI Partition Assistant Unlimited.