By AOMEI / Last Updated 11/02/2020

Le SSD est un nouveau type de stockage. Contrairement au disque dur traditionnel(HDD), il n'y a pas de pièces mobiles dans un SSD et il stocke les données par un flash NADA. La plus grande différence entre SSD et HDD est que le SSD peut écrire et lire les données plus rapidement. De plus, le SSD est plus fiable et calme.

Migrer Windows 10 vers un SSD est en fait de copier tout le contenu du disque système vers un autre disque SSD et rend le SSD bootable sous Windows 10. Alors, quand avons-nous besoin de déplacer l'OS sur un SSD ? Ici, on vous présentera deux principales raisons.

Premièrement, c'est pour obtenir de meilleures performances. Comme le SSD a une meilleur vitesse de lecture et d'écriture, si vous poursuivez un temps de démarrage plus rapide ou une haute efficacité, il est préférable de déplacer Windows 10 sur un SSD. Si vous voulez simplement augmenter la quantité de stockage sur l'ordinateur Windows 10, le SSD n'est peut-être pas une solution économique pour vous.

Deuxièmement, dans la vie quotidienne, le problème d'insuffisance d'espace disque vous ennuie parfois, surtout pour la partition système. Ce problème aura une mauvaise influence sur les performances et la vitesse de fonctionnement de l'ordinateur. Pour résoudre ce problème, vous devez remplacer votre disque dur présent par un SSD plus grand, donc, vous avez besoin de migrer Windows 10 vers un SSD. En outre, le prix du SSD est moins cher qu'auparavant.

En raison de ces avantages du SSD et les demandes des utilisateurs de Windows 10, la migration de l'OS sur un SSD devient important.

Certains utilisateurs pensent que transférer l'OS est une chose pénible, il faut beaucoup de temps pour la réinstallation et la configuration. Mais avec un logiciel fiable tel qu'AOMEI Partition Assistant Professional, vous pouvez déplacer Windows 10 sur un SSD en quelque clics sans réinstaller le système et les applications et sans perdre les données, il s'occupera de tout.

Techniquement, il y a trois phases à faire pour la migration du système d'exploitation, les préparatifs avant la migration, le processus de migration et le test de démarrage après la migration. Découvrez ci-après les étapes détaillées.

Préparatifs :

  • Connectez le SSD au PC Windows 10. Normalement, les ordinateurs de bureau ont une baie de disque supplémentaire pour le SSD, mais pour l'ordinateur portable, vous avez probablement besoin d'un câble de connexion USB-SATA.

  • Il doit avoir sur le SSD un espace non alloué qui est égal ou supérieur à l'espace utilisé de la partition système courant. Sinon, vous devez réduire une partition pour en obtenir.

  • Il est nécessaire de défragmenter la partition du disque dur avant le clonage si vous envisagez de transférer Windows 10 d'un HDD vers un SSD.

Migrer Windows 10 à partir d'un disque MBR à un SSD MBR :

Étape 1. Téléchargez, installez et lancez AOMEI Partition Assistant Pro. Cliquez sur Migrer l'OS vers SSD ou HDD sur la barre de navigation de gauche. Une introduction sur cette migration viendra, lisez-la et cliquez sur Suivant.

Étape 2. Sélectionnez une partition dont les données seront supprimées ou un espace non alloué sur le SSD comme destination, puis cliquez sur Suivant.

Étape 3. Vous pouvez redimensionner la partition système et changer la lettre de lecteur sur cette page. Ensuite, une note sur la façon de démarrer Windows 10 depuis un SSD apparaîtra. Retenez-la et cliquez sur Terminer.

Étape 4. Confirmez toutes les opérations et cliquez sur Appliquer > Exécuter pour déplacer Windows 10 vers un SSD sans avoir à réinstaller.

Remarques : Un redémarrage est requis.

Démarrer Windows 10 à partir du SSD et formater l'ancien disque

Voilà, le système Windows 10 est déplacé avec succès vers un SSD. Après, déconnectez le SSD cloné et éteignez votre ordinateur Windows 10. Maintenant il est temps de remplacer l'ancien disque dur par le SSD cloné. Soyez prudent lors de du remplacement, vous aurez peut-être besoin d'un tournevis pour le réaliser. Si vous voulez conserver l'ancien disque et démarrer depuis le SSD, vous pouvez changer la priorité de démarrage en SSD dans le BIOS. Cependant, la première façon est recommandé.

Après la migration, l'ancien système d'exploitation Windows 10 existe encore. Pour libérer et utiliser cet espace, vous pouvez formater le disque C, si vous êtes satisfait du nouveau système en cours d'exécution.

Déplacer Windows 10 vers un SSD GPT et UEFI

À part la migration de l'OS d'un disque MBR vers un autre SSD MBR, AOMEI Partition Assistant Pro peut également déplacer Windows 10 d'un disque MBR vers un SSD du style GPT ou migrer le système d'un disque GPT vers un autre disque SSD. Et votre carte mère doit prendre en charge le démarrage EFI/UEFI. Certainement, le logiciel vous permet aussi de convertir le disque GPT en MBR sans perte de données si nécessaire.

Résumé

Avec AOMEI Partition Assistant, vous pouvez déplacer l'OS avec les paramètres Windows et les applications installés vers un SSD de manière simple et rapide. D'ailleurs, si vous voulez déplacer l'ensemble des données du disque dur vers un SSD sans la réinstallation, vous pouvez directement cloner le disque dur.

AOMEI Partition Assistant est spécialisé dans la gestion de la partition. Il est beaucoup plus puissant et flexible que Gestion des disques dans Windows 10. Donc, si vous voulez gérer facilement vos partitions, ne manquez pas ce logiciel professionnel et fiable.