par Eva / Dernière mise à jour : le 12/08/2021

Présentation du BIOS hérité et de l'UEFI

Avant d'essayer de convertir Windows 10 du BIOS hérité (Legacy) en UEFI, il est préférable d'abord d'apprendre quelques choses de base. Dans l'ensemble, le BIOS hérité et l'UEFI sont deux modes de démarrage différents, et la principale différence réside dans le processus exécuté par le micrologiciel pour trouver la cible de démarrage. Le micrologiciel est un logiciel qui sert d'interface entre le matériel (carte mère) et le système d'exploitation.

Le BIOS hérité est le processus de démarrage exécuté par le micrologiciel du BIOS. Il stocke une liste de périphériques amorçables installés sur le PC par ordre de priorité. Une fois l'ordinateur démarré, le BIOS lance l’auto-test au démarrage (POST). Une fois terminé, le micrologiciel chargera le premier secteur de chaque cible de stockage dans la mémoire et le scannera pour trouver un MBR valide. S'il l’a trouvé, le micrologiciel transmet l'exécution au code du chargeur de démarrage dans ce MBR, permettant à l'utilisateur de sélectionner la partition à partir de laquelle démarrer. Si aucun MBR valide n'est trouvé sur le périphérique actuel, il passera au suivant dans la séquence de démarrage. Si aucun MBR valide n'est trouvé sur tous les périphériques amorçables installés, Windows ne peut pas démarrer.

Processus de démarrage

L’UEFI est le sigle de Unified Extensible Firmware Interface. Il est considéré comme le successeur du BIOS hérité. Le microprogramme du démarrage UEFI conserve une liste de volumes de démarrage valides appelés partitions de service EFI. Au cours de la procédure POST, le micrologiciel UEFI analysera tous les périphériques de stockage amorçables sur votre machine pour un GPT valide et trouvera une partition de service EFI à partir de laquelle démarrer. S'il ne trouve aucune partition de démarrage EFI, le micrologiciel reviendra à la méthode de démarrage Legacy BIOS. Si les deux méthodes ne fonctionnent pas, Windows ne pourra pas démarrer.

Pourquoi convertir Windows 10 du BIOS hérité en UEFI ?

D'après ce qui précède, je crois que vous savez déjà quels sont les modes de démarrage BIOS hérité et UEFI et comment ils fonctionnent pendant le processus de démarrage de Windows. Alors pourquoi certains utilisateurs souhaitent-ils faire passer Windows 10, 8, 7 du mode de démarrage BIOS hérité au mode de démarrage UEFI ? Cela peut être dû au fait que l'UEFI présente les avantages suivants par rapport au BIOS :

♦ L'UEFI permet aux utilisateurs d’utiliser un disque dur de plus de 2 To, contrairement à l'ancien BIOS hérité, car l'UEFI utilise le disque GPT, mais le BIOS hérité utilise le disque MBR.
♦ L'UEFI peut prendre en charge jusqu'à 128 partitions principales sur un disque GPT, tandis que le BIOS peut avoir un maximum de 4 partitions principales sur un disque MBR.
♦  Le micrologiciel UEFI peut garantir un processus de démarrage plus rapide que le BIOS grâce à diverses optimisations et améliorations.
♦ L'UEFI prend en charge le Démarrage Sécurisé, ce qui peut aider à empêcher le chargement des virus au démarrage.

Étapes pour convertir du BIOS hérité en UEFI sans réinstaller le système d'exploitation

Avant de convertir le BIOS hérité en UEFI, vous devez vous assurer que votre carte mère prend en charge EFI/UEFI. Convertissez ensuite le disque avec Windows 10 installé de MBR en GPT, car l'UEFI utilise la table de partition GUID (GPT) et le BIOS hérité utilise la table de partition MBR. Enfin, changez le mode de démarrage de BIOS hérité en UEFI dans les paramètres du BIOS. Les étapes spécifiques sont énumérées ci-dessous :

Notes :
Seuls les 64 bits de Windows 10, Windows 8 ou Windows 7 peuvent démarrer à partir du disque GPT et utiliser le mode de démarrage UEFI. Donc, veuillez d'abord vérifier que la carte mère de votre ordinateur prend en charge le démarrage UEFI ou EFI et que le système est en 64 bits, sinon, veuillez le mettre à niveau.

Étape 1 : Convertir le disque de démarrage MBR en GPT sans perte de données

Pour convertir le disque système de MBR en GPT, vous pouvez entrer dans l'environnement WinRE et utiliser l’invite de commandes DiskPart intégrée à Windows. Cependant, cela supprimera toutes les partitions et données, bien sûr, le système d'exploitation inclus. Vous devez donc réinstaller le système d'exploitation à partir de zéro après la conversion. Pour le convertir sans perte de données, puis changer Windows 10 du BIOS en UEFI sans réinstaller le système d'exploitation, vous pouvez vous tourner vers AOMEI Partition Assistant Professional.

Télécharger Demo Win 10/8.1/8/7/XP
Télécharger en sécurité

Ce logiciel peut convertir un disque (soit un disque système, soit un disque de données) entre MBR et GPT sans supprimer les partitions existantes. Vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessus pour télécharger la version Demo et suivre les étapes pour terminer la tâche.

1. Installez et lancez AOMEI Partition Assistant Professional. Cliquez avec le bouton droit sur le disque système et choisissez Convertir en disque GPT.

Convertir en disque GPT

2. Cliquez sur OK pour confirmer votre opération.

Cliquez OK

3. Cliquez sur Appliquer pour valider l'opération en attente.

Appliquer

Ensuite, l'ordinateur terminera l'opération en mode Win PreOS.

Étape 2. Convertir Windows 10 du BIOS hérité en UEFI

Après avoir converti le disque système Windows 10 de MBR en GPT sans perte de données, vous devez maintenant redémarrer le système, démarrer dans le BIOS et sélectionner le micrologiciel UEFI.

PS : Si vous ne changez pas votre l'ancien BIOS en UEFI après la conversion, vous ne pouvez pas démarrer dans le système d'exploitation.

1. Démarrez votre ordinateur, appuyez en continu sur une touche fonctionnelle au démarrage pour accéder au menu de configuration du BIOS (Si vous ne savez pas cette touche, vous pouvez vous référer au livret d'instructions ou le rechercher sur Google parce qu'elle varie d'un ordinateur à l'autre).

2. Lorsque vous y êtes invité sur l'écran du BIOS, appuyez sur F2 pour accéder à l'utilitaire de configuration du BIOS. Après quelques instants, l'utilitaire de configuration du BIOS apparaît.

3. Dans l'utilitaire de configuration du BIOS, accédez à l'onglet Boot dans la barre de menu supérieure.

4. L'écran du menu de démarrage apparaît. Sélectionnez le champ Mode de démarrage UEFI/BIOS et utilisez les touches +/- pour modifier le paramètre en UEFI.

Passer de Legacy en UEFI

5. Appuyez sur la touche F10 pour enregistrer les modifications et quitter le BIOS.

Conclusion

Ainsi, pour convertir Windows 10 du BIOS hérité en UEFI sans perte de données ni réinstallation du système d'exploitation, AOMEI Partition Assistant Professional peut vous aider beaucoup. En plus de cela, il peut également vous aider à transférer le système d'exploitation du MBR vers le disque GPT, à étendre le lecteur système NTFS sans redémarrer l'ordinateur, à réparer le MBR endommagé, etc. Pour gérer la partition de disque dans le système d'exploitation Windows Server, vous pouvez utiliser AOMEI Partition Assistant Server.