par Eva / Dernière mise à jour : le 10/03/2022

Pourquoi migrer Windows 10 vers SSD NVMe ?

NVMe (Non-Volatile Memory express), un protocole de transmission, est spécialement développé pour les SSD (Solid State Drive) par l'alliance de fournisseurs tels qu'Intel, Samsung, SanDisk, etc., qui permettent de tirer pleinement parti des performances de SSD PCIe. 

Comparé aux autres SSD qui utilisent le protocole AHCI (Advanced Host Controller Interface, conçu à l'origine pour les disques durs à haute latence), tels que les SSD SATA traditionnels, les SSD SATA M.2, etc., le SSD NVMe a une latence plus faible, des IOPS plus élevées (entrée/ opérations de sortie par seconde) et une consommation faible. Et IOPS a une influence évidente sur le temps de démarrage.

Migrer Windows 10 vers SSD NVMe

Pour obtenir une meilleure expérience d'utilisation de l'ordinateur, il est judicieux de cloner Windows 10 sur SSD NVMe et remplacer l’ancien disque. Avant le remplacement, vérifiez que votre ordinateur répond aux exigences suivantes : nouveau matériel informatique, micrologiciel UEFI, emplacement M.2 PCI-E x4 et mode de démarrage UEFI.

Pouvez-vous migrer Windows 10 vers SSD NVMe sans réinstaller l’OS ?

Comme mentionné ci-dessus, le SSD NVMe est une excellente option pour l’utiliser comme le disque de démarrage. Mais ce n'est pas une chose simple d'installer Windows 10 à partir de zéro sur le SSD NVMe et de reconfigurer les paramètres système. À ce stade, vous pouvez peut-être vous demander s'il est possible de transférer Windows 10 du HDD ou du SSD SATA actuel vers le SSD NVMe sans réinstaller et de démarrer Windows 10 à partir de ce SSD NVMe après la migration.

En fait, tant que vous vous tournez vers le bon logiciel de clonage ou de migration pour Windows, vous pouvez facilement migrer Windows 10 vers SSD NVMe. Ici, AOMEI Partition Assistant Professional est notre premier choix, les raisons sont comme suivantes :

Clonage bootable : il peut cloner tout le disque, y compris des partitions cachées liées au démarrage, en garantissant un démarrage du SSD NVMe cloné.
Flexible : il peut cloner uniquement l'espace utilisé, vous pouvez donc cloner un HDD plus grand sur un SSD plus petit si l'espace utilisé du HDD n'est pas supérieur à la capacité du SSD. Et vous pouvez l'utiliser pour cloner uniquement des partitions liées au système ou une seule partition de données sur le SSD NVMe.
Compatible : il prend en charge les SSD NVMe de différentes marques, comme le SSD Samsung 860 EVO, le SSD Intel 660P, etc. Il peut cloner SATA SSD/M.2 SATA SSD/NVMe SSD vers NVMe SSD(bien sûr il peut aussi cloner HDD vers SSD NVMe).
Facile à utiliser : avec une interface claire et une conception avancée, il vous permet de terminer l'opération sans effort.

Comment migrer Windows 10 vers SSD NVMe avec un logiciel de clonage ?

Avant de cloner Windows 10 sur SSD NVMe via ce logiciel de clonage ou de migration de disque :

♦ Connectez le SSD NVMe à votre ordinateur et assurez-vous qu'il peut être détecté par le système d'exploitation.
♦ Initialisez le nouveau SSD en tant que style de partition GPT.
Sauvegardez le SSD NVMe cible s'il contient des données nécessaires car cette opération effacera toutes les données sur le disque cible. 
♦ Installez AOMEI Partition Assistant Professional sur votre ordinateur. Ou vous pouvez télécharger sa version Demo pour avoir un essai !

Télécharger Demo Win 11/10/8.1/8/7/XP
Télécharger en sécurité

PS. : Il est possible de cloner le disque MBR Windows 10 sur le SSD NVMe GPT via AOMEI Partition Assistant Professional. Mais après le clonage, vous devez changer le mode de démarrage du BIOS en UEFI.

Étape 1. Exécutez le logiciel. Dans l'interface principale, choisissez Tous les outils et puis Assistant de clonage de disque.

Clonage de disque

Étape 2. Une fenêtre apparaît dans laquelle vous devez choisir un moyen de cloner Windows 10 sur SSD NVMe. (Cloner rapidement le disque : il ne clonera que l'espace utilisé sur le disque source et vous permet d'ajuster les partitions sur le disque cible. Cloner secteur par secteur : Tous les secteurs seront clonés.)

Cloner rapidement le disque

Étape 3. Choisissez le disque Windows 10 comme disque source et cliquez sur le bouton Suivant.

Disque source

Étape 4. Sélectionnez le nouveau SSD NVMe comme disque de destination. Cochez Optimiser les performances pour le SSD pour effectuer l'alignement du SSD 4k. Ensuite, cliquez sur Suivant.

Disque cible

Étape 5. Dans cette fenêtre, vous pouvez modifier la taille de la partition sur le disque de destination si vous choisissez Éditer les partitions. (Bien sûr, vous pouvez auussi choisir les deux autres options. L'option Cloner sans redimensionner sera grisée lorsque la taille du disque cible est inférieure à la taille du disque source.)

Modifier le disque

Vous verrez une note sur la façon de démarrer à partir d'un disque cloné après l'opération. Gardez-le à l'esprit et cliquez sur Terminer.

Notes de démarrage

Étape 6. Vous reviendrez à l'interface principale. Cliquez sur Appliquer et ensuite Exécuter pour valider l'opération.

Appliquer

Une fois le clonage du disque terminé, le système d'exploitation Windows 10 et toutes les applications de votre ancien disque sont copiés sur le nouveau SSD NVMe et vous pouvez démarrer l'ordinateur à partir de celui-ci. Si vous souhaitez cloner Windows Server 2022, 2019, 2016, 2012 (R2) ou 2008 (R2) sur un SSD NVMe, vous pouvez utiliser AOMEI Partition Assistant Server.

Comment démarrer Windows 10 à partir d'un SSD NVMe cloné

En suivant les étapes ci-dessus, je pense que vous avez appris à migrer Windows 10 vers SSD NVMe. Après le clonage, si vous ne savez pas comment démarrer Windows 10 à partir du SSD NVME cloné, éteignez votre ordinateur et reportez-vous au contenu suivant.

Si vous voulez garder à la fois votre ancien disque et votre nouveau SSD NVMe, procédez comme suit :

1. Pour démarrer à partir du SSD NVMe, redémarrez l'ordinateur et appuyez sur une certaine touche pour entrer dans le BIOS.

2. Ensuite, définissez le nouveau SSD NVMe comme premier périphérique de démarrage et démarrez à partir de celui-ci.

♦ Utilisez les touches fléchées pour sélectionner l'onglet Boot.
♦ Les appareils du système seront répertoriés par ordre de priorité. Déplacez le SSD MVMe cloné à la première position de la liste pour le définir comme périphérique de démarrage prioritaire. (Toujour utiliser les touches fléchées)
♦ Appuyez sur F10 pour enregistrez et quittez l'utilitaire de configuration du BIOS. 

3. Après le démarrage, vous pouvez choisir de formater ou d'effacer l'ancien disque dur pour libérer de l'espace disque et utiliser l'ancien disque dur comme stockage de données.

S'il n'y a qu'un seul emplacement NVMe M.2 mais qu'il est occupé par un ancien SSD NVMe, vous pouvez retirer l'ancien disque dur et installer le nouveau disque SSD M.2 NVMe cloné.

Conxlusion

Nous avons vous montré comment migrer Windows 10 vers SSD NVMe sans réinstaller l'OS sous Windows 11/10/8/7. Outre la fonction de clonage, AOMEI Partition Assistant Professional peut également migrer seulement l'OS vers SSD, effacer en toute sécurité le SSD, cloner la partition sur SSD/HDD, défragmenter le SSD, convertir disque MBR en GPT, etc.